Mécanique des Matériaux vivants

Unités de Recherche impliquées : LaMcube-Lille, LaMcube-CHRU, LMFL-Lille, IEMN-Lille                                           

Les acteurs concernés par cette thématique développent des activités afin de proposer des outils de compréhension de la physiologie, de la pathologie et du soin. L’ensemble des actions consistent à développer, dans la mesure du possible, un dialogue entre méthodes expérimentales de caractérisation du vivant ou du bio-mimant, modélisation du comportement mécanique des tissus ou des caractéristiques des fluides et modélisation numérique de la mobilité, de l’écoulement, de la physiologie, pathologie et du soin.

Les approches multi-échelles, histologiques, biologiquement et anatomiquement fondées, caractéristiques de ces matériaux anisotropes grandement déformables et enrichis de modélisations fines des fluides, sont abordées par le biais des moyens de mesures spécifiques et innovants (corrélation grandes déformations pour tissus biologiques dédiés, mesures PIV des écoulements sanguins, …) ainsi que dans le développement des modèles de comportement (méthodes directionnelles, d’homogénéisation, par exemple) permettant de confronter les modélisations à des situations médicales réelles.

Du point de vue scientifique, cette thématique se focalisera notamment sur les verrous cités ci-dessous :

•   Sténose des artères et plaque d'athérome.

•   Caractérisation des tissus mous : artères, tissus abdominaux, pelviens, trachées.

•   Modélisation histologiquement fondée du comportement des tissus conjonctifs mous.

•   Modélisation de l’évolution des propriétés mécaniques au cours du vieillissement.

•   Simulation patiente-spécifiques.

•   Conception de dispositifs médicaux de soin.

•   Conception de simulateurs d’apprentissage.

Le projet proposé vise donc à lever les verrous existant en termes de compréhension de l’influence du vieillissement sur le comportement mécanique, la conception de technique et de dispositif de traitement spécifique.