Mesures en cavitation

Unités de Recherche impliquées : LMFL-Lille, IEMN-Lille

 

Cette thématique fait lobjet depuis 2012 dune collaboration entre le LMFL-KF et lIEMNquipe FILMS, avec lobjectif général de réaliser des bulles de cavitation contrôlées à petite échelle, et danalyser les phénones physiques associés au développement et au collapse des bulles. Il s’agit notamment d’étudier les interactions entre bulles, les effets thermiques associés aux changements de phase, et de confronter les résultats expérimentaux aux modèles théoriques existants, en vue de les aliorer. Cette démarche s’effectue dans le cadre découlements en eau, et on s’intéresse aux phénomènes associés à des échelles variant entre quelques micromètres et quelques centitres. Ces études ont un intérêt à la fois dans le domaine du biomédical, avec les applications relatives à la création de cavitation contrôlée, dans le domaine de la propulsion spatiale, où les effets thermiques associés à la cavitation sont une problématique majeure dans le dimensionnement des étages daspiration des pompes de moteurs cryogéniques, et dans le domaine de lhydrodynamique navale, puisque les hautes températures mises en jeu lors du collapse de bulles pourraient jouer un rôle dans la détérioration des revêtements de coques de navires.

Les travaux actuels portent sur le développement dune instrumentation appropriée pour mesurer les variations très rapides de températures lors du grossissement et du collapse de bulles de vapeur, notamment des fils froids de très faible diatre afin dobtenir des mesures locales à des fréquences très élevée.